La palpation de l’ostéopathe

Vous êtes vous déjà demandé comment votre ostéopathe parvenait à mettre le doigt sur la zone précise de vos douleurs ? Comment fait-il pour ressentir ces dysfonctions et que fait-il lors d’un traitement pour remédier à vos douleurs ?

Et non, il n’y a aucune magie dans un traitement d’ostéopathie !  Tout s’explique par la physiologie humaine …! L’ostéopathe utilise simplement les capacités sensitives exceptionnelles des mains pour procéder à son évaluation et ainsi diriger le traitement des structures en cause de vos douleurs.

La main humaine contient 29 articulations, 39 muscles et 48 nerfs. Son touché est extrêmement précis grâce à ses 2500 récepteurs nerveux tactiles par centimètres carré permettant de ce fait une sensibilité plutôt incroyable ! C’est donc grâce à cette grande sensibilité à ce niveau que l’ostéopathe utilise ses mains comme outils de travail principal.

À la suite de ses années d’études, votre ostéopathe a pu acquérir des connaissances approfondies de l’anatomie humaine et également peaufiner sa palpation à la suite de nombreuses heures de stage clinique pour ainsi faire confiance à la sensibilité hors pair que lui procure ses mains.

Voyons voir comment se déroule une première séance d'ostéopathie

À la suite d’une anamnèse complète, votre ostéopathe procèdera d’abord à divers tests orthopédiques, neurologiques et ostéopathiques appropriés selon votre motif de consultation primaire. Il évaluera par la suite la qualité tissulaire et l’amplitude articulaire d’abord en globalité puis vers les zones plus spécifiques à vos douleurs. Cette évaluation palpatoire et articulaire le dirigera vers la/les structures pouvant être la/les causes de vos douleurs.

C’est avec diverses techniques tissulaires et articulaires douces que votre ostéopathe procèdera au soin afin de rétablir les fonctions du corps et ainsi réduire vos inconforts.

Comme l’a si bien dit Andrew Taylor Still, le grand fondateur de l’ostéopathie dans les années 1800 :

« Le devoir du praticien n’est pas de guérir le malade mais d’ajuster une partie ou l’ensemble du système afin que les fleuves de la vie puissent s’écouler et irriguer les champs desséchés. »

Le devoir de votre ostéopathe est donc d’assurer une bonne vascularisation et innervation de toutes les structures du corps. Voilà pourquoi vous pouvez vous sentir quelque peu courbaturé à la suite d’un soin d’ostéopathie ! Cela indique l’effet d’un nouvel apport vasculo-nerveux !

Pour compléter la séance, votre ostéopathe vous suggèrera certainement quelques exercices afin de faire progresser les bienfaits du soin apporté et ainsi permettre le maintien de votre bien-être.



Il n’y a plus de mystère !

Au plaisir de participer à votre mieux-être !

Sonia Fortier, Ostéopathe D.O.

Sonia Fortier - Ostéopathe à Bromont